Contemporaine·Lectures

Réparer les vivants – Maylis de Kerangal

25682803

Médecine, sciences, surf, palpitations. Tout ce dont je pourrais vouloir d’un livre. Il prend à cœur, retient nos émotions et les relâche dans le tumultes de vagues.

Que deviendront les salves électriques qui creusaient si fort son cœur quand s’avançait la vague ?

24h. En si peu de temps on explore l’univers de nombreuses personnes, toutes différentes, œuvrant dans le même but : aimer, et transmettre la vie et la passion de vivre. Au départ, c’est l’univers de Simon qui nous est présenté, et je m’attache tout de suite à son esprit fougueux, à la recherche d’adrénaline. Puis tout s’arrête. Son cœur, et le notre en même temps.

Ce qui m’as plu, c’est le fait que l’auteure s’attarde sur chaque personnage qui entre en action et qui s’implique dans le processus de transplantation, même s’il semble insignifiant. On se rend vraiment compte à quel point chacun peut être différent, mais à un certain point de sa vie a eu un déclic, quelque chose qui le pousse à faire ce métier, l’instinct de sauver des vies.

J’avais peur que le manque de dialogues me déplaise mais il était comblé par les discours indirects qu’on n’a pas de mal à distinguer de la narration ; et ces 24h de pure émotion se sont écoulées au fil de pages, rapidement, en un battement de cœur.

Un pan de sa vie, un pan massif, encore chaud, compact, se détache du présent pour chavirer dans un temps révolu, pour y chuter et disparaître.

Ce livre m’a vraiment touché du fond du cœur (c’est le cas de le dire). Je suis de plus en plus séduite par ces livres où un certain domaine est très approfondi, ici la santé et la chirurgie des greffes, ça donne une vision d’un écrivain cultivé et qui a pris le temps de faire des recherches, et c’est une façon indirecte d’élargir ces connaissances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s