Lectures·Romance

Nos Faces Cachées – Amy Harmon

 Ce livre est la plus grande leçon d’humilité au monde. Descendez de votre piédestal et ouvrez les yeux. Rendez-vous compte de ce que vous avez sous les yeux. Ne tenez rien pour acquis.

L’histoire est prenante; envoûtante même. On se prend des gifles en même temps que les personnages. J’ai aimé chacun d’entre eux, et chacun d’eux m’a apporté quelque chose, une leçon de vie.

Évidemment, l’histoire est prévisible, on peut se douter dès les premières pages du scénario global. Néanmoins ça ne nous change rien à l’histoire : si la débouchée finales est évidente, chaque petit détail rend cette histoire spéciale. L’auteure nous permet de revenir dans le passé avec des moments clefs. Puis aussi, sélectionne avec soin les moments contés : on ne s’attarde jamais trop sur une scène ou une description. Parfois la coupure est bienvenue, mais parfois j’aurais aimé prolonger le chapitre, avoir quelques moments en plus.

L’histoire d’amour en elle-même est tout ce dont on peut rêver : du fantasme, des révélations, du tourment. Le genre qui arrive à nous rendre jaloux des personnages et de leur bonheur (même si les scènes où j’ai eu envie de pleurer étaient innombrables). Si tout le scénario est bien tissé, j’aurais peut être aimé, comme toute bonne romance, une scène d’amour dans les normes.

La véritable beauté, celle qui ne s’efface pas, prend son temps. Elle résiste à la pression. Elle est incroyablement endurante. C’est la goutte lente qui fait la stalactite, le soulèvement de continents qui crée des montagnes, l’incessant martèlement des vagues qui fendille les écueils et arrondit leurs bords tranchants. De la violence, de la fureur et de l’intensité de la tempête, du rugissement des eaux naît le meilleur, qui n’aurait jamais existé sans ça. 

Ambrose est impressionnant. On n’a jamais trop de qualités. Bon c’est vrai que là ça fait un peu beaucoup, mais on ne s’en plaint pas. Il s’est ouvert émotionnellement, et il a gagné mon respect au fur et à mesure que l’histoire avançait. J’ai vraiment besoin de quelqu’un comme ça dans ma vie, tout le monde en a besoin.

Au final, ce roman m’a bercée, émerveillée, assagie (oui, vraiment, j’apprécie les choses différemment), frustrée. La fin de l’histoire à un effet pansement, on met fin à toute cette aventure en beauté, tout en la gardant imprégnée de sa tragédie. Un belle lecture que je recommande.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Nos Faces Cachées – Amy Harmon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s