fantasy·Lectures

Le cirque des rêves – Erin Morgenstern

couv20803782

★★★★★

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Célia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.


Après un long mois d’absence, je m’en excuse platement, du à la reprise des cours et au rythme extrêmement soutenu de la prépa, je vous retrouve enfin pour une nouvelle chronique du dernier bouquin que j’ai lu – et j’y ai mis le temps … – et qui se révèle être un immense coup de coeur. Oui, si j’ai mis plus de deux semaines à le lire, c’est pour cause de manque de temps phénoménal. Ce livre est tout simplement envoûtant et j’aurais pu le dévorer bien plus rapidement.

Au début, le lecteur est vraiment perdu, des bribes d’histoires nous sont décrites çà et là, des personnages nous sont introduits, les lieux du cirque décrit, mais sans lien apparent entre eux. Les passages s’étalent sur au moins dix ans et il n’y a aucune chronologie dans les chapitres. Au fur et à mesure, on commence à saisir les tenants et aboutissants de l’intrigue, les relations entre les personnages mais on ne voit toujours pas où on nous emmène. Le lecteur est autant perdu que Célia et Marco, qui évoluent et agissent sans but connu, à travers le cadre du cirque.

Les gens voient ce qu’ils ont envie de voir. Et la plupart du temps, ils voient ce qu’on leur dit de voir.

Tout bascule au moment où les deux se rapprochent imperceptiblement. Les pièces du puzzle s’emboîtent, le cirque prend tout son sens. A partir de ce moment là je ne pouvais vraiment plus lâcher mon livre : j’étais transportée à la fois par le cadre, les mots, l’histoire et les personnages.

– Comment se fait-il que vous ne m’ayez pas demandé comment je réalisais mes tours ? lui demande Célia, certaine que ce n’est pas de la simple politesse de sa part.
Friedrick réfléchit longuement à la question avant de répondre.
– Parce que je ne souhaite pas le savoir. Je préfère que l’on ne m’éclaire pas pour mieux apprécier l’obscurité.

La grande beauté de ce livre vient du cirque. Ne vous méprenez pas, quand j’ai vu le mot cirque, j’ai pris peur et j’ai un peu reculé, le cirque, les spectacles n’étant vraiment pas ma tasse de thé. Cependant, l’atmosphère de celui-ci est magique, au sens propre du terme. les descriptions, les scènes, les chapiteaux sont comme des charmes sur le lecteur. Si de la magie est impliquée, elle sert seulement à donner un cadre à l’histoire et aux personnages, mais elle laisse une beauté authentique des sentiments et des relations. Dans les chapitres, on découvre une communauté, les rêveurs, ces gens qui sont fascinés par le cirque des rêves et qui le suivent tout autour du monde ; et bien, croyez-moi, en lisant ce livre, vous deviendrez une partie des ces rêveurs, avec au fil des chapitres toujours plus d’émerveillement et de découvertes.

Vous pouvez raconter une histoire qui va s’ancrer dans l’âme de quelqu’un, devenir son sang, son être, sa raison de vivre. Cette histoire va l’émouvoir, le galvaniser, qui sait ce dont il sera capable grâce à elle, grâce à vos paroles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s