Contemporaine·Lectures·Romance

La vie est facile, ne t’inquiète pas – Agnès Martin-Lugand

51wYQ7Q-cVL._SX210_

★★★★★

« Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres. »

Depuis un an que Diane est rentrée d’Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. 
C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres.

Aura-t-elle le courage d’affronter un autre chemin ?


Son troisième roman, et aussi la suite de Les gens heureux lisent et boivent du café, à su me bouleverser et me conquérir.

Nous retrouvons Diane, qui après son retour d’Irlande, reprend sa vie en main à Paris et gère au mieux son café littéraire. La vie semble reprendre son court, puis vient Olivier, Olivier qui vient perturber son quotidien. Et là commencent les choix difficiles.

On pourrait s’attendre à une romance type, au début je m’attendais à une histoire toute belle toute rose (ce qui semblait vraiment en contradiction avec le roman précédent), mais c’est tout le contraire. Je me suis retrouvée plongée au coeur d’une vraie réflexion sur la vie, sur nos choix. Prendre la voie de la facilité semble être la meilleure décision, la moins contraignante, mais est-ce réellement ce qu’il nous convient ?

Bien que je ne m’identifie absolument pas au personnage de Diane, l’auteure a réussi à la faire vivre en moi. Je ressentais ses sentiments, me posais les mêmes questions, au point que j’en venais même à douter de mes propres perceptions ; est-ce que c’est moi qui ressent ça ou seulement Diane ?

Elle rencontre des personnages touchants, que le lecteur va apprendre à aimer, chacun à sa manière. Tout le monde à sa place dans ce roman, ni trop ni pas assez, et chacun va aider Diane à évoluer, à grandir, à s’assumer surtout. Je ressors de cette lecture heureuse, Diane devient la personne qu’elle mérite d’être avec la vie qu’elle mérite.

Un joli coup de coeur pour cette histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s