Jeunesse·Lectures

Tout nos jours parfaits – Jennifer Niven

couv47131792Ce livre m’a changé. Ok, c’est une phrase beaucoup trop utilisée, mais je pourrais aussi dire que les jours passés à lire ce bouquin étaient des jours parfaits, et aussi les pires ; enfin bref, je suis forcée de faire une grande référence à des phrases clefs du livre.

En ce moment, quelques minutes, quelques heures après avoir refermé le livre, je suis comme Violet. Vide, avec ce sentiments de tourner en rond, l’impression qu’on m’a arraché une partie de moi, et en même temps je suis pleine, débordante d’émotions qui me pousse vers l’avant, vers la vie.
Déjà, Théodore. J’ai une histoire avec ce prénom, il signifie beaucoup pour moi. C’est derrière ce pseudonyme que je me montrais, que j’utilisais ce personnage inventé par moi-même pour me représenter. Alors quand je vois Théodore Finch, là, qui me rappelle autant à moi même, je craque. Il montre différentes versions de lui-même, en passant d’une à l’autre en un clin d’œil, par sa simple volonté, non pas car il se cherche mais car il se cache de lui-même. C’est brave. Il a trop peur de ce que son vrai « lui » peut représenter, et de ses actions. Et il a ce besoin aussi, de sentir qu’il est en vie, et se ce vie vaut la peine d’être vécue, qui le pousse au pire, et il y succombe.

That depends on who you ask. See, I don’t necessarily think it’s late. I think it’s early. Early in our you lives. Early in the night. Earlyin the new year.  If you’re counting, the earlys outnumber the lates

La façon d’écrire de l’auteur me plait beaucoup aussi. Ce n’est pas que du pure blabla sentimental. Çà et là il y a des faits, frappants, qui nous sont balancés. Des statistiques. Des généralités. Théodore et Violet ne rentreront jamais dans ces cases, ces labels que Théodore se plaît à énoncer. Et puis il y a des petites phrases throwback, des rappels instances d’une discussion où d’une pensée, qui prend pleinement son sens maintenant. Des petits « tilt » qui nous disent : t’avais bien raison, et tu ne peux plus reculer maintenant. Les points de vue se succèdent parfaitement bien, même si j’avoue que je tends à préférer celui de Théodore, car en soit celui de Violet ne tourne qu’autour de lui (et de sa sœur parfois). Ce n’est pas qu’il n’est pas bien écrit ou inutile, mais les réflexions de Théodore, ses pensées, sont beaucoup plus profonde et intéressantes à analyser et à retenir, dans un contexte externe à l’histoire même. Je veux dire que c’est son point de vue qui m’a apporté une plus grande leçon de vie.

Voila, on y vient, la portée de ce roman et ce qu’il touche. Tout d’abord le suicide, mais je ne veux pas trop en parler, car les raisons sont déjà a bien explicitées rien que par l’auteure à la fin du livre, et puis que j’ai surtout peur de dire quelque chose de déplacé. Je le vois surtout comme un moyen d’échapper à une réalité, une vie qui ne nous colle plus (pour Violet), et à l’opposé, de s’en rapprocher tellement que ça nous donne ce boost pour pouvoir continuer à vivre (pour Théodore). Au final, c’est Théodore qui insuffle cette étincelle de vie en Violet, et c’est la chose la plus grandiose qu’il ait pu accomplir. J’avoue que je n’ai toujours pas réussi à le cerner complètement et à comprendre ses raisons, mais ça turbine dans mon esprit, et avec un peu de recul j’espère y voir plus clair.

J’étais émue pendant tout le roman. je n’ai pas versé de larme, car j’ai arrêté de pleurer en lisant ou en regardant un film il y a quelques temps. Mais ça me manque, et je sais que la « moi » d’avant aurait pleuré comme une madeleine et que les dernières pages s’en seraient retrouvées gondolées. Pour finir, je veux vous dire : vivez. Lisez, chantez, voyagez, ce que vous voulez, mais vivez. D’une façon ou d’une autre. C’est ce que j’en retiens. Ce livre est la vie.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Tout nos jours parfaits – Jennifer Niven »

  1. Ta critique est vraiment splendide. J’ai eu ce roman pour Noël, et il attend toujours dans ma PàL…je crois que ce sera ma prochaine lecture.

    J'aime

  2. Je suis tellement heureuse de découvrir ton blog, encore plus avec cette chronique. J’ai adoré ce roman, qui m’a énormément touché, je pense que tu comprendras facilement pourquoi. Je t’aime fort fort fort ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Je viens de retomber sur ta chronique, et vu que j’ai fini le roman hier, je comprends enfin sa portée ! Il a été un énorme coup de coeur pour moi, et est vraiment une belle leçon de vie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s